Voyage aux Etats-Unis: Philadelphie, capitale Historique.

Voyage aux Etats-Unis: Philadelphie, capitale Historique.

Philadelphie, ville d'histoire, d'art et de culture.

Le nom de Philadelphie (Philadelphia en anglais) est issu du grec et signifie “amour fraternel”. Cette ville est connue à travers le monde pour sa place dans l’histoire des États-Unis, mais aussi parce qu’elle est un lieu où se rejoignent de multiples cultures. Il s’agit d’une ville à taille humaine, qui ne manquera pas de te surprendre. Si tu me demandes si elle vaut la peine de t’y arrêter lors de ton passage entre New York et DC je te répondrai avec un grand OUI. Il suffit de savoir où aller, et c’est justement pour ça que je suis là aujourd’hui.

La fondation de Philly.

La ville de Philadelphie a été fondée le 27 octobre 1682 par le colon britannique William Penn sur la demande du roi Charles II. Elle devait en premier lieu être un lieu de neutralité et de tolérance religieuse, d’où son nom « amour fraternel ». La ville, stratégiquement placée dans la colonie de Pennsylvanie, a très rapidement attiré du monde, jusqu’à devenir la ville la plus peuplée de 13 colonies de l’Empire Britannique au cours du 18ème siècle, devenant ainsi, la deuxième ville Britannique derrière Londres.

C’est à Philadelphie, le 4 juillet 1776, que la déclaration d’indépendance des Etats-Unis est signée. Elle devient alors la capitale officielle de ce nouveau pays jusqu’à la fondation de Washington DC en 1790. Il est d’ailleurs plus simple de comprendre les débuts de la nation américaine et son rôle dans la construction de la démocratie à Philadelphie, que dans la capitale actuelle du pays. Si tu t’intéresses surtout à cet aspect historique de la ville, voici les lieux que je te propose de ne pas manquer:

Philadelphie

Le Quartier Historique: Old City.

Au centre du quartier historique de Philadelphie, se trouve le Hall de l’indépendance. Comme son nom l’indique, c’est ici que la déclaration de l’Independence des Etats-Unis d’Amérique a été signée. 

Pour accéder à ce bâtiment, qui propose une visite guidée d’une vingtaine de minutes, tu dois d’abord te munir d’un ticket d’entrée, gratuit à L’Independence Visitors’ Center juste en face.

Non loin du Hall de l’indépendance tu trouveras la célèbre cloche de la liberté. Si l’on en croit les rumeurs, cette cloche aurait sonné en suivant de la signature de la déclaration d’Indépendance des États-Unis. Elle est ainsi devenue le symbole de la ville. Son accès est, lui aussi, possible gratuitement à tout visiteur de Philly. 

Tu peux également visiter la salle du Congrès où a siégé le premier Sénat, ou encore la Maison de la déclaration où Thomas Jefferson a écrit les premières ébauches de la déclaration d’indépendance. Enfin, le musée de la Révolution américaine reste le lieu à ne pas manquer pour en apprendre plus en détails sur l’histoire du pays.

Dans ce même quartier tu trouveras parmi les plus anciennes places de Philadelphie : Franklin et Washington squares. Tu peux aussi te promener dans la mythique et la plus ancienne rue résidentielle des Etats-Unis : Elfreth’s Alley, et visiter non loin de là, la maison de Betsy Ross, la couturière qui a créé le premier drapeau des Etats-Unis d’Amérique à Arch Street. Tu noteras que l’architecture des bâtiments a été entretenue pour conserver le caractère historique de la ville.

 

Evidemment, tu n’auras pas envie de manquer le célèbre pont de Benjamin Franklin, magnifique à tout moment, mais tout particulièrement le soir au coucher du soleil. Tu peux l’admirer depuis une place située en dessous (à ne pas louper), mais aussi le traverser à pied.

 

 

 

La ville de toutes les cultures ?

Les musées de Philadelphie.

“Philly” n’est pas célèbre uniquement pour son histoire. Il s’agit d’une ville où se mélangent cultures et richesses du monde entier. Elle compte notamment un grand nombre de musées de renommée internationale. Des musées en tout genre, dont une bonne partie borde Benjamin Franklin Parkway. Ils abordent différents thèmes: de l’histoire des États-Unis, au Japon en passant par l’Egypte antique, les arts en tout genre, les sciences naturelles et mécaniques, mais aussi des musées plus spécifiques sur des thèmes originaux. Voici une liste non exhaustive des sites à visiter: 

  • Le Eastern state penitentiary (prison où a été retenu Al Capone)
  • Le musée des arts (Et les célèbres marches de Rocky)
  • Le musée de Rodin (2ème plus grand site du sculpteur, derrière celui de Paris)
  • Le musée de la révolution américaine
  • Le Franklin Institute
  • Le musée Penn (Egypte antique)
  • Le musée d’histoire naturelle

Et si tu es intéressé par des musées plus “iconiques” je te propose: 

  • Les Jardins magiques de Philadelphie
  • Le musée des illusions
  • Le musée pour enfant “Please Touch Museum”
Attention, la majorité de ces musées ne proposent PAS de visites gratuites. Je te conseille donc de te renseigner à l’avance sur les sites qui te tentent et de prévoir un budget en conséquent. D’autant plus si tu as l’intention de ramener des souvenirs. 

Street Art:

Si l’on dit que Philadelphie est la ville de toutes les cultures ce n’est pas uniquement pour le nombre de musées différents qu’elle compte. Il s’agit aussi d’une ville riche sur d’autres point tel que le Street art.

 

Philadelphie est considérée comme la capitale mondiale du Street Art. Si la ville a réussit à atteindre une telle renommée c’est parce qu’elle abrite la plus grande concentration de street Art au monde, avec 3 500 fresques à son actif. La ville est un musée à ciel ouvert car afin de lutter contre la multiplication des tags sauvages, elle a encouragé les artistes à s’exprimer librement.  Il ne faut pas chercher un quartier particulier, comme le Shoreditch à Londres par exemple. Les fresques sont réparties dans l’ensemble de la ville. 

 

Une fresque de Philadelphie vue du ciel.

Rocky:

Il est évidemment impensable pour moi de parler de Philadelphie sans aborder le sujet de Rocky ! Cette saga de Boxe à fait exploser la popularité de la ville, et presque 50 plus tard, cet élan n’est pas prêt de s’essouffler. Si tout comme moi tu es fan de ce film et de tous ceux qui ont suivis, tu seras forcément tenté d’aller voir les marches du musée des Arts ainsi que la Statue du Boxeur. 

Si je dois te donner quelques conseils, tirés de mon expérience pour visiter cet endroit je te dirai déjà de t’y rendre en début de soirée voir de Nuit. C’est une place qui attire énormément de monde, et même le matin très tôt, l’endroit est déjà bondé car beaucoup viennent courir et monter les marches de Rocky dès le levé de soleil. 

Si, au cours de ton séjour, il y a un moment où la météo est moins clémente, c’est le meilleur jour pour t’y rendre ! C’est un conseil très particulier, mais c’est à ce moment-là que tu auras le plus de chance de n’avoir personne autour de toi. J’y suis allé un jour d’averses, et c’est la meilleur décision que j’ai prise: garder les jours secs pour visiter la ville et profiter de la pluie pour me rendre à la Statue et sur les marches.

Par ailleurs, la ville de Philadelphie organise chaque année au mois de novembre la course de Rocky. Un évènement qui sait réunir des coureurs du monde entier. Si cette course t’intéresse, les inscriptions se font à l’avance sur le site: https://rockyrun.com/. Tu peux accéder à des aides pour te loger pour l’évènement via le site officiel. Si tu n’es pas un grand sportif, mais intéressé par la course tu peux toujours aider en tant que bénévole ou simplement assister à l’arrivée des coureurs en haut des marches.

La gastronomie:

Faire du tourisme, ça creuse ! C’est le moins que l’on puisse dire. Heureusement pour toi, Philadelphie regorge de cuisines pour tous les goûts.

Si tu fais parti des gourmands et que la cuisine “généreuse” te fais envie, il faut que tu goûtes la spécialité locale: le Philly Cheese Steak. Il s’agit de tranches de steak, recouvertes de fromage, le tout dans une pain tranché, souvent présenté à la façon d’un kebab. Philadelphie propose les meilleurs Cheese Steak de la région, puisqu’elle est la ville qui l’a vu naitre.

Tu trouveras au croisement entre S 9th Street et E Passyunk Avenue, deux des plus grandes enseignes de Cheese Steak de Philadelphie. Ces enseignes concurrentes sont tellement connues qu’énormément de touristes s’y rendent et se photographient devant les restaurants.

 

Mais, selon moi, the place to be pour manger de la cuisine saine et locale à Philadelphie reste de très loin le Reading Terminal Market. Il s’agit du grand marché couvert de Philly. Tu trouveras là-bas toutes sortes de spécialités de la région mais aussi des productions Amish, issues de leurs propres fermes (Les Amish sont des communautés religieuses connues pour mener une vie simple, se tenant à l’écart du progrès et des influences du monde extérieur).

Ce marché est ouvert depuis 1893, ce qui fait de lui l’un des plus grands et des plus vieux marchés publics du pays. Situé dans le quartier de Chinatown, on y trouve toutes sortes de spécialités: allant des boulangeries françaises, à la cuisine asiatique en passant par des viandes et des produits de la région. Fruits, légumes, viandes, poissons, cookies, pâtisseries, bonbons, chocolats, mais aussi vêtements, boutiques marocaines ou souvenirs, se mélangent en ce lieu convivial, ouvert 7j/7.

Derniers points et notes personnelles:

Avant de finaliser mon road trip aux États-Unis de nombreux amis m’avaient conseillés de ne passer que deux ou trois jours à Philadelphie car il n’y avait pas grand chose à y faire. Aujourd’hui je regrette de les avoir écoutés, car, bien renseigné, Philadelphie est une ville qui a énormément à partager, et pour tous les goûts. 

Elle n’a pas volé son titre de “ville de toutes les cultures”. Les quartiers sont chargés d’histoire, les architectures varient, les places sont superbes, et le street art donne une saveur particulière à la ville. Si l’on veut tout découvrir: les musées, les quartiers, le places… sans avoir à courir partout, il faut prévoir une semaine environ.

Parmi les choses que je regrette de ne pas avoir eut le temps de faire se trouve la visite du Fairmount Park de Philadelphie. Il s’agit d’un ensemble de parc municipaux, qui ensemble forment un complexe de plus de 40km carrés, faisant de lui l’un des plus grands espaces verts urbains des États-Unis. Ce parc comprend des kilomètres de balades à vélo, et des sorties équestres sont aussi possibles. Enormément d’américains y pratiquent leur sport préféré et deux espaces de spectacles à ciel ouvert proposent des représentations régulièrement. Si tu veux en savoir plus sur je te laisse te renseigner sur le sitehttps://www.visitphilly.com/things-to-do/attractions/fairmount-park/

Philadelphie est donc, à mes yeux, une étape incontournable d’un voyage dans l’est américain. Si tu t’y rends , j’espère que tu prendras le temps de découvrir un maximum de choses, et que tu en reviendras avec des souvenirs hauts en couleurs.

🤞 Ne manque pas ta chance de booster ton niveau d'anglais, pour enfin te débarrasser du French syndrome et donner un énorme coup de pouce à ta vie pro et perso !

Je ne spam pas ! Consulte mes politiques de confidentialité pour plus d’informations.