Quels sont les mots anglais utilisés en français ?

Quels sont les mots anglais utilisés en français ?

Savais-tu que près de 30 % des mots anglais pourraient être d’origine française ? C’est un sujet encore brûlant pour les linguistes, mais qui en dit long sur l’influence des langues les unes sur les autres, surtout à l’heure de la mondialisation.

Inversement, la langue anglaise a longtemps influencé l’évolution du français, mais avec l’essor d’Internet, des nouvelles technologies et le pouvoir incontesté d’Hollywood, les termes et expressions anglaises ont littéralement déferlé sur la langue française ces dernières années.

Dans cet article, vous apprendrez tout sur les mots anglais utilisés en français et sur cette étrange langue bicéphale qu’est le franglais. Nous aborderons tous les sujets, des mots empruntés aux excès du franglais des affaires, en passant par les mystérieuses mutations syntaxiques et la réaction des Français à tout cela.

Franglais ou mots d’emprunt ?

Avant d’aller plus loin, qu’est-ce qu’un mot d’emprunt et en quoi est-il différent du franglais ?

Le franglais

Le Franglais est un mot-valise.
Il s’agit de la combinaison des mots Français (“French”) et Anglais (“English”), et il décrit le mélange excessif du français et de l’anglais par les francophones.

Il s’agit d’un terme péjoratif utilisé pour dénoncer l’utilisation excessive de mots anglais dans la langue française, bien qu’il ait perdu une partie de ses connotations négatives au fil du temps.
Dans le meilleur des cas, vous pouvez l’utiliser pour montrer que vous êtes conscient de vos lacunes linguistiques chaque fois que vous vous rendez compte que vous utilisez trop de mots anglais dans votre discours.

Mots anglais empruntés

Un mot emprunté est un mot pris dans une langue et incorporé dans une autre sans traduction. Il ne s’agit pas de simples sosies d’une étymologie commune, mais de véritables copier-coller de mots étrangers sans traduction.

C’est le cas, par exemple, de

  • Un sandwich
  • Le suspense (“Suspense”)
Sandwich

Plongeons plus profondément dans les mots empruntés à l’anglais et voyons pourquoi ils vont devenir tes meilleurs amis !

Des mots d’emprunt légitimes

En apprenant le français, tu vas adorer les mots d’emprunt anglais ! Parce qu’ils sont empruntés à l’anglais avec peu ou pas de changements, ils sont faciles à comprendre pour les anglophones. Et il y en a tellement en français qu’ils représentent une mine de vocabulaire gratuit que tu n’as même pas besoin d’étudier !

Si les emprunts à l’anglais sont omniprésents en français, ils sont particulièrement fréquents dans certains domaines, comme la technologie et les loisirs. En voici quelques exemples :

A propos de la nourriture

Un sandwichUn sandwich au jambon, s’il vous plaît. (“A ham sandwich, please.”)
Un burgerUn burger au poulet (“A chicken burger.”)
Un steakJ’aime mon steak bleu. (“I like my steak blue.”)
Un cocktailQuel est ton cocktail préféré ? (“What is your favorite cocktail?”)
Un cookieUn cookie au chocolat au lait. (“A chocolate milk cookie.”)
Un chewing-gumJ’ai toujours des chewing-gums dans mon sac à dos. (“I always have chewing gum in my bagpack.”)
Happy hourÀ quelle heure est l’happy hour ? (“What time is the happy hour?”)
Cocktail

→ Vous trouverez d’autres mots empruntés dans notre liste gratuite de vocabulaire technologique, avec des enregistrements pour vous entraîner à les prononcer.

A propos de la technologie

Un mail, Un emailJe t’ai envoyé un mail la semaine dernière. (“I sent you an email last week.”)
Un bugIl y a un bug dans le programme (“There is a bug in the software.”)
internetJ’utilise internet tous les jours. (“I’m using the internet every day.”)
Un smartphoneJ’ai vendu mon smartphone. (“I have sold my smartphone.”)
Un chatJe vais lui poser la question sur le chat. (“I will ask him on the chat.”)

A propos des films

Un trailerTu as vu le trailer du dernier James Bond ? (“Have you seen the latest James Bond trailer?”)
Un teaserLe teaser de ce film est incroyable ! (“The teaser for this movie is incredible!”)
Un spoilerC’est difficile d’éviter les spoilers sur internet. (“It’s difficult to avoid spoilers on the internet.”)
Un cliffhangerIl y a un cliffhanger de fou à la fin de cet épisode ! (“There is a crazy cliffhanger at the end of this episode!”)

Autres mots d’emprunt

Un t-shirtJ’adore ton nouveau t-shirt. (“I love your new t-shirt.”)
Le week-endPasse un bon week-end ! (“Have a good weekend!”)
CoolCe jeu est tellement cool ! (“This game is so cool!”)
Un parkingIl y a un parking à côté du magasin. (“There is a parking lot next to the shop.”)
Du shoppingJe vais faire du shopping demain. (“I’m going shopping tomorrow.”)
Un challengeC’est un vrai challenge de se garer ici. (“It’s a real challenge to park here.”)

Faux mots d’emprunt

Bien que les mots empruntés soient une source incroyable de vocabulaire facile, vous devez savoir que nous avons tendu quelques pièges en cours de route. Quelques mots anglais ont été incorrectement incorporés dans la langue française et ont un sens différent.

Ils sont assez perfides mais pas nombreux, il vous suffit donc de les garder dans un coin de votre tête pour ne pas vous faire piéger.

Le zapping“Channel hopping” or “Channel surfing.” This refers to when you quickly browse TV channels.
Le footing“Jogging”
Un camping“Campsite”
Des baskets“Sneakers,” “Trainers,” or more generally, “Sport shoes”
Un smoking“Dinner jacket” or “Tuxedo”
Un break (la voiture)“Estate car” or “Station wagon”
Le catch“Wrestling”
Un planning“Schedule” or “Work plan”
Un flipper“Pinball machine”
un smoking

Connaîs le franglais

Par définition, le franglais est une langue française trop anglicisée. Nous avons vu qu’il existe de nombreux mots anglais courants utilisés en français qui sont devenus une partie officielle de la langue. Mais lorsque les francophones commencent à utiliser à outrance ces termes, expressions et structures anglaises, le franglais apparaît.

Le franglais dans les affaires

Cette tendance à utiliser à outrance des mots anglais est particulièrement évidente dans le monde des affaires. Si tu as travaillé dans une grande entreprise française, en particulier dans un domaine lié à la technologie ou au divertissement, tu as peut-être entendu ce mélange étrange de mots français et anglais. Cela peut être déroutant, même pour les Français eux-mêmes.

Voici quelques exemples, avec les mots anglais surlignés en rouge :

  • “I’m super-busy”.

En français : Je suis très occupé.

En franglais : Je suis super busy.

  • “Can you forward me the report ASAP ?”

French : Tu peux me transférer le compte-rendu le plus vite possible ?

Frenglish : Tu peux me forwarder le reporting ASAP ?

  • “Nous allons faire un débriefing sur les points de la réunion.

French : On va faire un bilan sur les points importants de la réunion.

Frenglish : On va debriefer sur les bullet points du meeting.

  • “Veux-tu changer la date de l’appel pour assister à l’atelier ?”

French : Tu veux changer la date de la conférence pour assister au séminaire ?

Frenglish : Tu veux switcher la date du call pour assister au workshop ?

Je n’exagère même pas ! Et il y a encore bien d’autres mots anglais utilisés par les Français dans le monde des affaires :

  • Burnout
  • Corporate
  • Brainstorming
  • Mainstream
  • Process
  • Management / Manager
  • Marketing
  • Business

Le franglais sémantique

Plus insidieux, le franglais sémantique consiste à imiter des expressions anglaises en utilisant des mots anglais qui ressemblent à des mots français.

Par exemple, le mot français agressive (forme féminine d’agressif) ressemble vraiment au mot anglais “aggressive”.

Cependant, en français, il signifie “qui a tendance à attaquer” ou “à chercher le conflit”.
Et en anglais, il peut signifier “se comporter de manière déterminée et énergique”.

Qu’en résulte-t-il ?

  • Cette société utilise une stratégie agressive sur les prix.

“This company is using an aggressive pricing strategy.”

Il s’agit d’une utilisation inappropriée de l’adjectif “agressif” qui est devenue si courante que plus personne ne sourcille. On le trouve partout dans les journaux et à la télévision, et les gens s’y sont habitués.
Et il existe de nombreux mots similaires.

Il existe également des expressions en franglais de plus en plus populaires :

  • “I’ll get back to you”.

En français : Je vous recontacte.

En franglais : Je reviens vers vous.

  • “Je suis en charge de ce projet.

En français : Je suis responsable de ce projet.

En franglais : Je suis en charge de ce projet.

  • “No chance !”

French : Aucun risque !

Frenglish : Aucune chance !

Le franglais syntaxique

Un autre effet subtil de l’influence de l’anglais sur le français est la façon dont il modifie les règles syntaxiques. Cela se produit de différentes manières et c’est souvent assez sournois pour que la plupart des gens ne s’en rendent pas compte (moi y compris, la plupart du temps).

Voici quelques exemples :

Les adjectifs français peuvent être placés avant ou après le nom, mais sous l’influence de l’anglais, nous avons maintenant tendance à les égarer.

Par exemple : Actuel (“current”) devrait être placé après le nom. Cependant, il est courant de lire l’actuel président (“the current president”) au lieu du président actuel.

On juxtapose des substantifs qui ne devraient pas être placés côte à côte.

Les relations clients devrait être les relations avec les clients (“customer relations”).

Nous abusons de la forme passive au lieu d’utiliser la forme active typique du français.
Ceci est particulièrement évident dans le style administratif français.

Des mesures seront prises (“measures will be taken”) devrait être nous prendrons des mesures (“we will take measures”).

Les relations clients
Les relations clients

La résistance française à l’anglification

Comment réagiriez-vous si votre langue mutait rapidement au fil des ans, sous l’effet de la mondialisation et de l’influence culturelle des plus grandes superpuissances culturelles ?

En France, certains y voient une bénédiction. La langue évolue et s’enrichit de ces nouveaux mots et expressions. D’autres pensent qu’il faut lutter, créer de nouveaux mots et reconquérir ceux que nous avons perdus.

Depuis les années 70, des comités officiels français ont travaillé à la création de nouveaux mots, notamment pour les technologies modernes, afin d’éviter d’utiliser les termes anglais. Dans de rares cas, cela fonctionne bien et les mots deviennent une partie intégrante de la langue pour les décennies à venir :

  • Logiciel (“Sotware”)
  • Informatique (“Computer science”)
  • Baladeur (“Walkman”)

Mais le plus souvent, elle échoue lamentablement.

En 1994, Jacques Toubon, alors ministre de la culture, a tenté d’établir une liste de remplaçants pour de nombreux mots anglais empruntés.

La loi Toubon l’a rendu tristement célèbre en raison de son contenu largement controversé.

Parmi beaucoup d’autres, elle incluait vacancelles pour remplacer weekend.

Cette abomination n’a jamais été utilisée, mais jamais oubliée.

D’autres mots ont connu un certain succès, mais la plupart d’entre eux sont démodés et ridicules :

  • Tchatche (“Chat”)
  • Courriel (“Email”)
  • Messagerie instantanée (“Messenger”)
  • Hameçonnage (“Phishing”)
  • Pourriel (“Spam”)
  • Webmestre (“Webmaster”)

The End

Dans ce guide, vous avez tout appris sur le franglais, des mots empruntés au mélange fou du franglais des affaires, des mutations sémantiques mystérieuses, et de la façon dont les Français s’en sortent.

Ai-je oublié des expressions importantes en franglais que tu connais ?

Je n’ai effleuré la surface, mais lorsque tu commences à interagir avec des francophones, tu remarqueras le nombre de ces étranges verbes franglais qu’ils utilisent : poker (“to poke”), uploader (“to upload”), checker (“to check”), et bien d’autres encore.

🤞 Ne manque pas ta chance de booster ton niveau d'anglais, pour enfin te débarrasser du French syndrome et donner un énorme coup de pouce à ta vie pro et perso !

Je ne spam pas ! Consulte mes politiques de confidentialité pour plus d’informations.