20 Astuces TOEIC Pour Améliorer Ton Score

20 Astuces TOEIC Pour Améliorer Ton Score

Astuces TOEIC

Voici une liste de 20 Astuces TOEIC pour améliorer ton score et préparer l’examen sereinement.

Applique-les et tout se passera bien le jour J.

Good luck!

Table des matières

1 - Fixe toi un objectif

Tu as donc décidé de passer le test TOEIC. 

Félicitations ! La première chose à faire est de te fixer un objectif. 

Si tu passes le test pour postuler à un emploi, renseigne-toi sur le niveau de compétence requis.

Même chose si tu souhaites intégrer ou obtenir un diplôme d’une grande école de commerce ou d’ingénieur.

Choisis un objectif qui soit réalisable. 

Si tu vises trop haut, tu seras déçu. 

N’oublie pas que tu peux passer le test aussi souvent que tu veux si cela ne te dérange pas de payer les frais.

2. Comprends le test

Avant de commencer à étudier pour le test, assure-toi de bien comprendre le format de chaque section. 

Tu seras testé sur tes capacités de compréhension orale et écrite. 

En faisant des tests modèles ou des tests pratiques, tu te familiariseras avec le TOEIC. 

Le test doit devenir une “seconde nature” pour toi avant que tu ne tentes le vrai test.

3. Fais-toi un planning d'étude

La procrastination est l’une des principales raisons pour lesquelles les élèves échouent au test TOEIC. 

Tu peux réserver ton test TOEIC des mois à l’avance. 

Cependant, le jour où tu décides de passer le test TOEIC doit être le jour où tu commences à étudier.

Tu devras décider si tu vas apprendre toi-même le TOEIC avec des ressources fiables ou si tu vas suivre un cours de préparation au TOEIC. 

Pour garantir une préparation linguistique optimale et pour obtenir les meilleurs résultats, tu dois faire les deux. 

Si tu n’as pas les moyens de suivre un cours de préparation au TOEIC, veille à choisir un manuel de TOEIC dont les réponses sont explicatives.

Tu voudras aussi avoir un professeur ou un tuteur auquel tu pourras t’adresser de temps en temps pour poser des questions.

Si tu choisis une classe TOEIC, assure-toi que tu as confiance en ton professeur et que tu te sens à l’aise dans sa classe. 

Prends un cours avec un ami et engage-toi à étudier ensemble pendant et en dehors des cours.

Étudier à la même heure tous les jours est un excellent moyen d’améliorer ton score. 

Écris ton plan d’étude et signe-le !

4. Divise ton temps d'étude de façon appropriée

Chaque section vaut un certain nombre de points. Ne passe pas trop de temps à étudier une seule section. De nombreux élèves font l’erreur d’étudier la section qui leur plaît le plus. C’est la section sur laquelle tu dois passer le moins de temps.

Tu peux diviser ta semaine d’étude en te concentrant sur une certaine section chaque jour. N’oublie pas que si le dimanche est ton jour d’entraînement pour la partie VII (40 questions du test), tu devras peut-être étudier deux fois plus longtemps que le lundi lorsque tu te concentres sur la partie I (20 questions du test).

5. Construis un vocabulaire solide

Une autre raison pour laquelle les élèves échouent au test TOEIC est qu’ils ont un vocabulaire très limité. Afin de perfectionner ta compréhension écrite, le jour où tu décides de passer le test TOEIC, tu dois te faire un dictionnaire vierge. Utilise un cahier (un carnet d’adresses fonctionne très bien, car il est divisé en lettres) et note tous les nouveaux mots que tu apprends en cours de route. Tu peux aussi utiliser une application avec laquelle mes étudiants ont d’incroyables résultats. C’est l’application ANKI. Tous mes étudiants ont grandement amélioré leur compréhension crite grâce à ça. 

Il n’est pas utile d’étudier des listes de vocabulaire. Tu ne te souviendras que des mots que tu as vus en contexte. Pour chaque entrée, écris le mot et utilise-le dans une phrase. À la fin de chaque semaine, tu dois écrire une courte lettre ou composition en utilisant autant de mots que possible.

C’est peut-être aussi le moment d’arrêter d’utiliser ton dictionnaire de traduction. Les dictionnaires électriques rendent les choses trop simples ! Tu ne te souviendras pas du mot si cela ne te demande aucun effort pour le comprendre.

N’oublie pas que le test TOEIC a pour thème les affaires. Tu dois étudier le vocabulaire de sujets tels que les voyages, la banque, la santé, les restaurants, les bureaux, etc. Tu devras aussi apprendre les expressions idiomatiques de tous les jours.

6. Isole tes points faibles

Après avoir étudié le TOEIC pendant un certain temps, tu découvriras quelles parties te donnent le plus de mal. 

Tu voudras peut-être changer la façon dont tu répartis ton temps. 

Il y a certains points de grammaire avec lesquels de nombreux élèves ont des difficultés. 

Si tu suis un cours de TOEIC, demande à ton professeur de t’apporter une aide supplémentaire pour les problèmes de ce type. 

Si tu étudies seul(e), trouve un bon livre de référence à la bibliothèque et cherche ta question. 

Tu trouveras peut-être aussi de l’aide sur Internet. 

Par exemple, tape “gérondifs” dans un moteur de recherche et tu trouveras probablement un exercice utile.

7. Élimine les distracteurs

Dans chaque question du TOEIC, il y a au moins deux distracteurs (des mauvaises réponses que l’auteur du test utilise pour te piéger). Il est beaucoup plus facile de choisir la bonne réponse lorsque tu n’en as que deux à choisir. (Le troisième choix est souvent impossible et facile à repérer.) Il existe de nombreux types de distracteurs tels que des sons similaires, des homonymes, des mots répétés, etc. Pendant que tu étudies, fais-toi une liste de distracteurs. Lorsque tu les rencontreras, tu pourras les éliminer plus facilement.

8. Fais confiance à ton instinct

Parfois, une réponse te sautera aux yeux comme étant soit correcte, soit incorrecte. Si tu as beaucoup étudié, il y a de fortes chances que ton cerveau te dise quel choix choisir. Ne change pas tes réponses après avoir suivi ton instinct. Si tu décides de changer une réponse, assure-toi d’effacer très soigneusement. Une machine va noter ton test. Veille à utiliser un crayon et à remplir complètement ton choix de cercle. Apporte des crayons supplémentaires, des gommes et un taille-crayon !

9. N'essaie pas de traduire

Traduire du vocabulaire et des phrases fait perdre beaucoup de temps. 

Il est très rare que les élèves aient du temps supplémentaire pendant le test TOEIC. 

Si tu ne connais pas un mot, regarde le contexte de la phrase et les mots qui l’entourent. 

Tu n’auras pas le droit d’utiliser un dictionnaire lorsque tu passeras le test.

10. Devine en dernier recours

Le jour du test, si tu ne connais pas la réponse et que tu as éliminé tous les distracteurs possibles, ne laisse pas l’espace vide. 

Il y a de fortes chances que tu n’aies pas le temps de revenir sur cette question. 

Tu as encore 25 % de chances de trouver la bonne réponse si tu devines. 

Si tu es sûr qu’une ou deux des réponses sont incorrectes, ta devinette a encore plus de chances d’être correcte !

11. Fais attention à la gestion du temps

Lorsque tu fais des tests pratiques, tu dois toujours être conscient du temps. Ne t’autorise jamais une session d’étude illimitée. Tu devras apprendre à travailler efficacement.

Le jour du test, tu dois être particulièrement attentif à la section Lecture. Tu auras 75 minutes pour compléter les parties V, VI et VII. De nombreux élèves passent trop de temps sur les parties V ou VI car ils les trouvent les plus difficiles. Ne passe pas plus de 30 minutes sur les deux premières parties. La partie VII te prendra au moins 40 minutes, et elle vaut beaucoup de points, surtout si tu trouves que c’est une section plus facile.

12. Écoute rapidement

Lorsque tu étudies pour le test TOEIC, ne prends pas l’habitude de rembobiner la cassette. Le jour du test, tu n’auras aucun contrôle sur la vitesse de la section d’écoute. Tu n’auras même pas le temps de réfléchir très longtemps entre les questions. Veille à ne pas prendre de retard pendant le test réel. Si tu ne connais pas la réponse, fais ta meilleure supposition. Puis continue à suivre. Ne regarde pas en arrière lorsque tu attends le début d’une autre question.

13. Entraîne-toi à lire à haute voix

Lire à haute voix aidera tes compétences en compréhension orale et écrite. Pour comprendre l’anglais plus rapidement, il est important que tu comprennes le rythme de la langue. Lis des extraits de manuels scolaires, de brochures, de journaux et même de romans pour enfants. Tu peux t’enregistrer et écouter comment tu parles.

14. Utilise les médias de masse

L’une des meilleures façons de se préparer au test TOEIC est d’étudier l’anglais réel. Regarde la télévision, écoute les reportages radio et lis les journaux et les magazines. Fais particulièrement attention aux publicités, aux lettres, aux bulletins météo et de circulation, aux coupons et aux annonces spéciales. Fais-le avec un ami et écris des questions auxquelles l’autre doit répondre. C’est un excellent moyen de t’entraîner à poser des questions. C’est aussi un excellent moyen d’apprendre des expressions idiomatiques courantes.

15. Utilise des sites Web gratuits

Il existe de nombreux sites Web qui proposent des tests modèles et des échantillons gratuits. Tape TOEIC dans ton moteur de recherche et commence à t’entraîner ! Surfer sur le Web est un excellent moyen de s’entraîner à lire et à écouter. Si tu t’intéresses à un certain sujet, comme le snowboard, tape-le dans un moteur de recherche. Tu peux réserver une heure par jour à l’étude d’Internet. Assure-toi simplement d’étudier l’anglais et ne te fais pas prendre à perdre des heures à jouer à des jeux !

16. Apprends ta langue à un anglophone natif

Si tu ne peux pas te permettre de prendre un tuteur, tu connais peut-être un anglophone natif qui serait intéressé par l’apprentissage de ta première langue. Dis-lui que tu lui enseigneras gratuitement pendant une heure par semaine ! Tu devras utiliser l’anglais pour lui enseigner, et tu apprendras de nombreux nouveaux mots et expressions anglaises à chaque séance. Te forcer à enseigner une langue à quelqu’un t’aidera aussi à comprendre les règles grammaticales anglaises. Fais tout ce que tu peux pour parler avec des personnes de langue maternelle anglaise.

17. Tiens un journal en anglais

Tenir un journal n’est pas forcément un compte-rendu de tes activités quotidiennes. Tu peux écrire n’importe quoi dans un journal, par exemple comment se déroulent tes études, quel est ton nouveau mot préféré et pourquoi, ou quel professeur tu admires. Si tu étudies le TOEIC avec un ami, fais une liste de sujets d’écriture pour l’autre. Tu peux décider d’écrire un paragraphe trois fois par semaine. Demande à ton ami(e) d’essayer de trouver tes erreurs. Trouver les erreurs d’écriture de ton partenaire est un excellent entraînement pour les parties V et VI.

18. Pose des questions

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

19. Gère ton stress

Si tu te sens stressé à l’idée de passer le TOEIC, tu étudies peut-être trop dur ou tu attends trop de toi-même. Comme pour tout le reste dans la vie, l’équilibre est la clé. Rappelle-toi que tu vas essayer de faire de ton mieux. Avant le test, respire profondément et rappelle-toi que tu peux toujours améliorer ton score dans quelques mois. Entre la section d’écoute et de lecture, prends à nouveau quelques respirations profondes pour te concentrer.

20. Ne bachote pas

Tu ne dois jamais bachoter (étudier extrêmement dur en un court laps de temps) la nuit ou même la semaine précédant le test TOEIC. Il y a tellement de choses à apprendre lorsque tu étudies le TOEIC. La dernière semaine doit être consacrée à la révision et à la pratique plutôt qu’à l’apprentissage de nouvelles choses. Veille à bien dormir la nuit précédant le test. Le jour du test, prends un bon repas et détends-toi pendant quelques heures avant de te rendre au centre d’examen.

🤞 Ne manque pas ta chance de booster ton niveau d'anglais, pour enfin te débarrasser du French syndrome et donner un énorme coup de pouce à ta vie pro et perso !

Je ne spam pas ! Consulte mes politiques de confidentialité pour plus d’informations.