New York City

New York City

Bienvenue à New York, la ville qui ne dort jamais.

Comment se loger ?

Tu les as certainement vus un million de fois dans différents films ou séries américaines, mais les quartiers et les buildings de New York forment un panorama unique qu’aucune autre ville au monde ne saura t’offrir. 

 

La vie à New York est vraiment particulière et ce n’est pas pour rien qu’on a renommé cet endroit “la ville qui ne dort jamais”. 

 

De jour comme de nuit, tu trouveras des activités à faire, des quartiers à découvrir et des sites à visiter. 

 

 

Mais comment organiser ton séjour à New York ? La taille de la ville te fait perdre la tête ? Je vais te donner ici des conseils, tirés de ma propre expérience, ainsi que mon ressenti sur cette ville, si particulière. 

 

Welcome to New York City.

La ville de New York est si grande qu’une question va nécessairement te traverser l’esprit : quel est le meilleur endroit pour loger là-bas ? Tout dépendra principalement de ton budget.  

La ville est grande, très grande et elle comprend de multiples quartiers : Manhattan, Brooklyn, Bronx, Queens,… Cependant, elle est incroyablement bien desservie par les transports en communs où que tu te situes. Ainsi, ce n’est pas tant la localisation qui va faire pencher la balance sur l’endroit où tu vas loger (le métro est actif 24/7 et les ferries sont très réguliers et gratuits), mais plutôt ton budget.

Les nuits à New York sont chères. Mais selon les quartiers, tu trouveras tout de même des établissements plus abordables que d’autres. 

Pour un petit budget, je te conseille surtout les auberges de jeunesses, peu importe le quartier, mais il faudra alors accepter de partager ta chambre avec des inconnus. (Ceci dit, c’est aussi une très bonne manière de faire des connaissances et d’améliorer ton niveau de langue).

Mais si tu as besoin davantage de confort et d’intimité, il y a des centaines d’hôtels prêts à t’accueillir, mais à des budgets de suite moins attractifs.

Manhattan et Brooklyn sont les quartiers les plus attirants en termes d’activités, mais y loger sera souvent plus cher qu’à Staten Island par exemple. De plus, certains quartiers sont moins fréquentables que d’autres donc renseignes toi bien sur la rue de ton hôtel avant de valider ta réservation.

À toi de peser le pour et le contre en fonction de tes besoins. 

New York de nuit

Ce que j’ai choisit: 

 

Pour un séjour de 10 nuits, j’ai préféré opter pour un hôtel qui proposait une cuisine équipée, car le souci de bien manger à New York se posait. 

 

La ville propose de nombreux fastfoods et restaurants, mais la note peut grimper rapidement. (Quand tu vas manger en extérieur aux Etats-Unis, n’oublies pas que le prix affiché et Hors-Taxe et que le pourboire est fortement recommandé pour ne pas dire obligatoire).

 

De plus, même si le pays a énormément développé sa carte sans gluten, les prix restent plus chers pour ce genre de produit, donc si comme moi, tu as une allergie, avoir une cuisine dans ton logement te seras très utile. 

Notes supplémentaires : 

La ville de New York est surnommée la ville qui ne dort jamais et ce n’est pas pour rien. 

 

C’est un endroit très sonore, et la qualité de ta nuit peut être fortement affectée en fonction du quartier où tu décides de loger. 

 

Par exemple, Time Square est en constant mouvement et dans de nombreuses rues à la ronde il te sera compliqué de faire abstraction du bruit des klaxons et des sirènes (quelle que soit l’heure).

 

À ce niveau là, loger à Staten Island est un confort certain mais ce quartier est plus éloigné des lieux touristiques, il faut donc faire plus de route chaque jour pour profiter de la ville, ceci dit on y trouve aussi des prix souvent plus abordables.

Les activités et sites touristiques

Manhattan est le quartier de New York le plus touristique, suivi de peu par Brooklyn. 

 

C’est là que tu trouveras la fameuse rue de Time Square, la célèbre salle de spectacles de Broadway, Central park, des buildings plus connus les uns que les autres, dont l’empire State Building, et de nombreux lieux d’histoire et de culture américaine. 

 

Visiter tous ces sites touristiques prend énormément de temps. 

 

Si tu ne veux rien manquer de cette ville, alors je te conseille de prévoir environ une dizaine de jours sur place. 

Il te faudra au minimum deux journées pour profiter pleinement de la pointe sud de Manhattan. 

Tu peux y prendre un ferry gratuit pour Staten Island qui te fera passer devant la statue de la liberté (et te permettra au passage de visiter ce quartier de New York), ou bien, tu peux réserver directement un billet payant qui te permettra de te rendre sur l’île de la statue et qui comprend la visite du musée. 

 

Non loin de là, sur la pointe sud de Manhattan se trouve le mémorial du 11 septembre 2001. 

 

Une visite payante du musée est proposée, et crois-moi, elle en vaut largement le détour, mais il faut avoir le cœur accroché, car certains témoignages des victimes ou des familles des défunts de cet attentat sont extrêmement poignants. 

 

La visite du mémorial peut prendre facilement deux heures.

 

Juste à côté, tu trouveras la célèbre gare “World Trade Center” dont l’architecture est à couper le souffle.

 

Remontes les rues vers l’est et tu arriveras au quartier de Wall street, où tu croiseras le célèbre Taureau de Wall street, qui apporterait richesse à tous ceux suffisamment superstitieux pour lui toucher le nez, les cornes et les parties intimes.

 

Tu peux également visiter le musée amérindien Smithsonian, juste à côté, qui entrepose des objets authentiques et qui retrace l’histoire des nations de l’État de New York.

 

Prévois les journées les plus clémentes pour une visite de Central Park. 

 

Si tu veux profiter de l’ensemble de cet espace vert, plusieurs options s’offrent à toi : 

 

  • La location de vélo, pour te promener le long des sentiers sans trop te fatiguer, tu trouveras plusieurs espaces pour obtenir un véhicule à chaque entrée du parc. 
  • Pour les amoureux des contes de fée, des tours guidées en carrosse sont proposés à l’entrée sud de Central Park. 
  • La visite de central park à pied, ça te prendra au moins une demi-journée, mais tu pourras profiter pleinement de tout cet espace au rythme qui te plaira, écoutant les différents artistes qui se produisent sur place, regardant les paysages évoluer, et assistant à des matchs de baseball ou de foot US dans les différents espaces prévus à cet effet.
  • Tu pourras aussi profiter d’une visite audio guidée grâce à de multiples QR Code se trouvant tout le long du parc pour t’aider à te repérer, à savoir pourquoi tel ou tel espace a été construit et pour être sûr de ne rien manquer. 
  • Des tours en gondoles sont aussi proposés prêt de “the Lake” le petit lac au Sud du parc.

Un peu plus loin, tu trouveras le métro pour t’emmener du côté de Brooklyn, là, tu pourras arpenter les différentes rues des quartiers de Dumbo, Williamsburg ou encore Bushwick. Respectivement, tu pourras y voir : 

  • Le Brooklyn Bridge (la vue est meilleure de ce côté du pont, plutôt que depuis Manhattan, avec le coucher de soleil qui se profile derrière ses grandes arches), et le Manhattan Bridge depuis la rue de Washington, un lieu digne d’un cadre de film où de nombreuses personnes se donnent à des shooting photo. 
  • Bedford Avenue, le parc Domino, le parc d’état d’East River face à Manhattan, plusieurs magasins tels que Space Ninety 8, ou encore Beacon’s Closet. Surtout n’oublie pas de passer dans une boutique de cookie “Levain Baker”, l’enseigne réputée pour faire les meilleurs cookies de New York (avec, entre autres, une recette de cookies vegan et sans gluten). 
  • Le street Art de la “Bushwick Collective”. Le départ se situe à la station de métro L “Jefferson”. 
  • Tu trouveras ci-joint une carte pour te guider à travers la découverte des différentes fresques du quartier.

En revenant sur Manhattan, dans les quartiers de Midtown et de Time Square tu trouveras de nombreux incontournables de la ville de New York. Parmi eux : 

  • La célèbre 5ᵉ Avenue, aussi appelée les Champs-Élysées New-Yorkais
  • L’Empire State Building : le Gratte-ciel le plus connu du monde
  • La célèbre librairie de New York et Bryant Bank, très agréable pour une pause-café derrière la librairie
  • La fameuse gare Grand Central, emblème de New-York (à voir si possible vers midi, quand la lumière perce les vitraux telle une cathédrale).
  • Le musée d’art moderne
  • La cathédrale St-Patrick
  • Rough Trade NYC (le temple du vinyle)
  • L’immanquable rue de Time square avec ses écrans géants et ses nombreuses boutiques
  • Et surtout, à ne pas rater selon moi, le magnifique SUMMIT One Vanderbilt, une Tour du haut de laquelle se trouve la plus belle vue de la ville, avec des salles proposant différentes immersions à thème, le roof top propose un bar et un espace d’où vous pourrez voir le coucher du soleil et la ville de New-York transitionner entre le jour et la nuit.

Évidemment, il s’agit d’une liste bien incomplète des activités que tu peux faire là-bas. 

 

Si tu en as la possibilité, tu peux aussi aller voir un match de Basket ou de Hockey au Madison Square Garden (qui propose également des visites guidés). 

 

Tu dois aller voir une représentation théâtrale à Broadway, ou encore visiter les quartiers de Greenwich, Chelsea, Soho, China Town ou Little Italy parmi lesquels tu découvriras de nombreuses enseignes culinaires et des boutiques à tout-va. 

 

Tant de quartiers et de choses à voir, qu’il est parfois compliqué de tout visiter en une seule fois.

Les aspects moins positifs de New York

Cette ville est considérée comme un incontournable des États-Unis et on comprend rapidement pourquoi. 

 

Il y a peu d’endroit dans le monde qui vont réunir autant de culture différente, qui proposent des panoramas aussi particuliers et surtout, qui ont une telle notoriété. 

 

Cependant, si je peux me permettre de donner un avis subjectif, New York est une ville qui m’a laissée une note amère. 

 

C’est un endroit immensément grand pour quelqu’un qui vient de la campagne française, et mon œil de touriste a été frappé par la misère de certains quartiers. 

 

La ville est magnifique à voir, les lieux sont super à découvrir et je comprends que beaucoup soient époustouflés en visitant cet endroit. 

 

Cependant, je ne peux pas me permettre d’écrire un article sur cette ville sans parler du nombre de personnes en difficultés que j’y ai croisées. 

 

Pour un Parisien, ou quelqu’un issu d’une grande ville française, je ne pense pas que cet aspect sera choquant, mais pour quelqu’un qui n’a jamais vu la misère, il peut être éprouvant au début de rencontrer tant de personnes souffrantes (crackhead, sdf,…). 

 

Donc, si comme moi, tu es un peu fleur bleue, prépare-toi à ne pas uniquement voir des paysages tous beaux, tous roses et de propres quartiers aérés. 

 

C’est la différence qui m’a le plus marquée par rapport à Washington DC (la ville que j’ai préférée visiter)

 

Pour autant, je ne me suis jamais sentie en insécurité, que ce soit dans les quartiers ou dans les métros, car la ville est tellement peuplée que nous passons pratiquement inaperçu parmi la multitude de personnes que ces personnes vont croiser chaque jour. 

 

 

Second petit point noir sur le tableau, mais dont on peut facilement se douter : New York est une ville que j’ai trouvée fatigante.

 

 

La densité de la population, des buildings, la pollution lumineuse et sonore de jour comme de nuit, tous les jours de la semaine, en font une ville où il me serait impossible de vivre.

 

 

Y passer une dizaine de jours a été le maximum que je pouvais donner.

 

 

Pourtant, j’avais encore beaucoup de choses à découvrir et de lieux à visiter, mais, encore une fois, lorsque l’on n’est pas habitué à la ville au quotidien, le parallèle entre New York et la campagne est quand même particulier.

 

 

Cependant, ces deux petits points n’affectent en rien mon avis sur le fait que New York est un endroit magnifique, à ne pas manquer si l’on se rend sur la côte nord-est des États-Unis.

 

 

C’est une ville unique au monde dans laquelle chacun pourra trouver chaussure à son pied. 

 

🤞 Ne manque pas ta chance de booster ton niveau d'anglais, pour enfin te débarrasser du French syndrome et donner un énorme coup de pouce à ta vie pro et perso !

Je ne spam pas ! Consulte mes politiques de confidentialité pour plus d’informations.