La monarchie britannique

La monarchie britannique

La monarchie britannique expliquée

Histoire de la monarchie britannique

Quand a-t-elle été instaurée ?

Les débuts de la monarchie britannique telle que nous la connaissons aujourd’hui remontent à l’an 1066 après la conquête de l’Angleterre par Guillaume le Conquérant. Cette même année, il fut couronné roi d’Angleterre ce qui eu pour effet de dissiper toutes les monarchies pour n’en créer qu’une seule.

 

Avant 1066, l’Angleterre était gouvernée par 7 royaumes principaux : les royaumes de Northumbrie, de Wessex, de Mercie, d’Angleterre orientale, d’Essex, de Kent et de Sussex. C’est ce que l’on appelle une heptarchie.

 

Durant les 400 ans pendant lesquels ont duré l’heptarchie, plusieurs rois se sont imposés comme dirigeants, mais Egbert de Wessex, roi de Wessex, est celui qui s’imposa comme roi dominant. Il contrôlait plusieurs royaumes tels que le Kent, le Sussex et le Surrey (un royaume mineur). Il donne cependant le Surrey à son fils Æthewulf afin qu’il le gouverne en tant que « sous-roi ». Ce dernier deviendra par la suite roi de Wessex à la mort de son père.

 

Bien que Guillaume le Conquérant soit celui qui a unifié définitivement les royaumes de l’heptarchie, une autre personne avait déjà ouvert la voix à cette unification bien avant 1066. Æthelstan, arrière-petit-fils d’Æthewulf fut le premier roi de tous les peuples anglo-saxons : lorsque son règne commença en 957, il fut accepté comme suzerain par tous les rois de l’heptarchie.

monarchie britannique
Royaumes de l'Heptarchie - Histoire du Monde

Les différentes maisons de la monarchie britannique

Maison de Normandie

Membres : 

  • 1066-1087 : William Ier (Le Conquérant)
  • 1087-1100 : William II (le Roux)
  • 1100-1135 : Henri Ier (Beauclerc)
  • 1135-1154 : Etienne
monarchie britannique

Maison Plantagenêt

Membres :

  • 1154-1189 : Henri II 
  • 1189-1199 : Richard Ier (Coeur de Lion)
  • 1199-1216 : Jean (Sans Terre)
  • 1216-1272 : Henri III
  • 1272-1307 : Edward Ier
  • 1307-1327 : Edward II
  • 1327-1377 : Edward III
  • 1377-1399 : Richard II
monarchie britannique

Maison de Lancastre

Membres :

  • 1399-1413 : Henri IV
  • 1413-1422 : Henri V
  • 1422-1461 et 1470-1471 : Henri VI
monarchie britannique

Maison d'York

Membres :

  • 1461-1470 et 1471-1483 : Edward IV
  • Avril-Juin 1483 : Edward V
  • 1483-1485 : Richard III
monarchie britannique

Maison Tudor

Membres : 

  • 1485-1509 : Henri VII
  • 1509-1547 : Henri VIII
  • 1547-1553 : Edward VI
  • 10-19 Juillet 1553 : Lady Jane Grey
  • 1553-1558 : Mary Ire
  • 1558-1603 : Elizabeth Ire
monarchie britannique

Maison Stuart

Membres :

  • 1603-1625 : Jacques Ier
  • 1625-1649 : Charles Ier
  • 1660-1685 : Charles II
  • 1685-1688 : Jacques II
  • 1689-1694 : Mary Stuart II et son mari Guillaume III
  • 1694-1702 : Guillaume III
  • 1702-1714 : Anne Stuart
monarchie britannique

Maison de Hanovre

Membres :

  • 1714-1727 : George Ier
  • 1727-1760 : George II
  • 1760-1820 : George III
  • 1820-1830 : George IV
  • 1830-1837 : Guillaume IV
  • 1837-1901 : Victoria 
monarchie britannique

Maison de Saxe-Cobourg et Gotha

Membre : 

  • 1901-1910 : Edward VII

 

La maison de Saxe-Cobourg et Gotha devient la maison Windsor sous le règne du roi George V.

monarchie britannique

Maison Windsor

Membres :

  • 1910-1936 : George V
  • Janvier-Décembre 1936 : Edward VIII
  • 1936-1952 : George VI
  • 1952-2022 : Elisabeth II
  • À partir de 2022 : Charles III
monarchie britannique

Les différents rois

Guillaume Ier (Le Conquérant) 

(1027/1028 – 1087)

 

Fils du duc de Normandie Robert le Magnifique et de Arlette de Falaise, il devient Duc de Normandie à la mort de son père. Il est également couronné roi d’Angleterre le 25 décembre 1066 après sa conquête de l’Angleterre qui a débuté avec la bataille d’Hastings le 14 octobre 1066.

monarchie britannique
monarchie britannique

Guillaume II (Le Roux)

(1056/1060 – 1100)

 

Troisième fils de Guillaume Ier et de son épouse Mathilde de Flandre, il est couronné à la mort de son père. Il entretient des relations houleuses avec son frère ainé Robert Courteheuse, Duc de Normandie, car tous deux souhaitent avoir le contrôle de l’Angleterre et de la Normandie. 

Henri Ier (Beauclerc)

(1068 – 1135)

 

Quatrième fils de Guillaume Ier et de son épouse Mathilde de Flandre, il devient roi d’Angleterre à la mort de son frère Guillaume II. Il devient également Duc de Normandie en 1106, après avoir envahit la Normandie et avoir fait prisonnier à vie son frère Robert Courteheuse.

monarchie britannique
monarchie britannique

Etienne 

(1092/1096 – 1154)

 

Fils de Etienne-Henri et de la fille de Guillaume Ier, Adèle de Normandie, il part à la conquête du trône d’Angleterre, soutenant que le maintient du pays est plus important que la succession d’Henri Ier (Mathilde l’Emperesse). Mais après la mort de son fils Eustache, un accord est conclu et Etienne fait de Henri II, fils de Mathilde l’Emperesse, son héritier.

Henri II

(1133 – 1189)

 

Fils de Geoffroy V d’Anjou et de Mathilde l’Emperesse, il est couronné après la mort de Etienne. Il est également Duc de Normandie et d’Aquitaine. Avec sa femme, Aliénor d’Aquitaine, ils ont 8 enfants, ce qui entraîne des tensions quant à la succession au trône. 

monarchie britannique
monarchie britannique

Richard Ier (Cœur de Lion) 

(1157 – 1199)

 

Fils d’Henri II et d’Aliénor d’Aquitaine, il devient héritier au trône d’Angleterre après la mort de son frère ainé Henri le Jeune. Le surnom de “Coeur de Lion” est dû à son courage et à sa bravoure. Il est également connu pour ses talents d’écrivain et de poète. 

Jean (Sans Terre)

(1166 – 1216)

 

Dernier fils d’Henri II et d’Aliénor d’Aquitaine, il est surnommé Jean “Sans Terre” par son père lui-même, n’étant destiné ni au trône, ni à recevoir des terres. Après avoir perdu le territoire de la Normandie en 1204, il tente tout au long de son règne de la récupérer, mais n’y parvient pas.

monarchie britannique
monarchie britannique

Henri III

(1207 – 1272)

 

Fils du roi Jean et d’Isabelle d’Angoulême, il accède au trône à 9 ans. Il tente, comme son père, de récupérer la Normandie mais échoue à son tour. Il décide de gouverner seul après un soulèvement. Son mode de vie sédentaire le fait rester plus longtemps que ses prédécesseurs dans ses résidences, pour lesquelles il dépense beaucoup d’argent dans le but de les décorer, de les agrandir ou de les rénover.  

Edouard Ier  (Longues jambes)

(1239 – 1307)

 

Fils ainé d’Henri III et de sa femme Eléonore de Provence, il succède à son père. Le Parlement d’Angleterre devient une institution permanente lors de son règne. On lui attribue le surnom de “longues jambes” (“longshanks“) en raison de sa taille : il mesure plus d’1m80, un taille supérieure à la moyenne de l’époque.

monarchie britannique
monarchie britannique

Edouard II

(1284 – 1327)

 

Quatrième fils de Edouard Ier et de sa première épouse Eléonore de Castille, il devient héritier apparent au trône à la mort prématurée de son frère ainé Alphonse.  Il renonce à la couronne en janvier 1327 et décède quelques mois plus tard dans des conditions douteuses : il a peut-être été assassiné.

Edouard III

(1312 – 1377)

 

Fils de Edouard II et d’Isabelle de France, il est couronné à l’âge de 14 ans après la destitution de son père. Il fait du royaume d’Angleterre la première puissance militaire d’Europe et se déclare en 1337 héritier légitime du trône de France, déclenchant ainsi la guerre de Cents Ans (1337 – 1453).

monarchie britannique
monarchie britannique

Richard II

(1367 – 1400)

 

Fils d’Edouard de Woodstock et de Jeanne de Kent, il est le petit-fils de Edouard III et naît pendant le règne de ce dernier. Il est âgé de 10 ans lorsqu’il accède au trône. Il est capturé par Henri de Bolingbroke, le fils de son oncle décédé qu’il a déshérité et mit en exil, en 1399 et meurt l’année suivante. Henri de Bolingbroke devient par la suite Henri IV.

Henri IV

(1367 – 1413)

 

Fils de Jean de Gand, troisième fils d’Edouard III, et de Blanche de Lancastre, il est le premier roi d’Angleterre de langue maternelle anglaise depuis l’arrivée au trône de Guillaume Le Conquérant. Après avoir été exilé par son cousin Richard II, il revient secrètement en Angleterre, entouré d’hommes s’étant ralliés à lui et ne rencontre pas de résistance. Il fait de Richard II son prisonnier.

monarchie britannique
monarchie britannique

Henri V

(1386 – 1422)

 

Fils d’Henri IV et de Marie de Bohun, il monte sur le trône en 1413. Il est reconnu régent et heritier du trône de France en 1420 grâce au traité de Troyes, signé par Charles VI, roi de France, et lui-même. Il meurt soudainement deux ans plus tard.

Henri VI

(1421 – 1471)

 

Seul fils d’Henri V et de Catherine de Valois, il accède au trône à seulement 9 mois. Charles VI décède la même année qu’Henri V, ce qui fait de Henri VI le roi d’Angleterre et de France grâce au traité de Troyes. Bien que son règne en France ait duré plus de 30 ans, il est largement contesté par Charles VII, fils de Charles VI. Il est capturé par Edouard IV en 1465 mais est restauré par le comte de Warwick en 1470. Cependant, Edouard IV reprend le pouvoir en 1471 et emprisonne de nouveau Henri VI.

monarchie britannique
monarchie britannique

Edouard IV

(1442 – 1483)

 

Fils de Richard Plantagenêt et de Cécile Neville, la première partie de son règne est marquée par la guerre des Deux-Roses. Son fils ainé lui succède. 

Edouard V

(1470 – 1483)

 

Fils d’Edouard IV et d’Elisabeth Woodville, il est l’un des rares monarques anglais à ne pas avoir été couronné lors de son règne. Alors qu’il hérite du trône à l’âge de 12 ans, son oncle Richard de Gloucester, qui deviendra plus tard Richard III, est nommé Lord Protecteur. Ce dernier fait tout pour repousser le couronnement et enferme, “pour leur sécurité”, Edouard et son frère Richard dans la tour de Londres. Les deux frères n’ont jamais été revus.

monarchie britannique
monarchie britannique

Richard III

(1452 – 1485)

 

Fils de Richard Plantagenet et frère cadet de Edouard IV, il accède au trône après avoir fait illégitimer et enfermer ses neveux Edouard V et Richard de Shrewsbury.

Henri VII

(1457 – 1509)

 

Descendant de Edouard III par sa mère Magareth Beaufort et neveu de Henri VI par son père Edmond Tudor, il revendique le trône et devient roi d’Angleterre après la mort de Richard III lors de la bataille de Bosworth, dernière bataille de la guerre des Deux-Roses qui oppose la maison Lancastre à la maison d’York. Unique héritier de la maison Lancastre, il réunit les deux maisons en se mariant à Elisabeth d’York.

monarchie britannique
monarchie britannique

Henri VIII

(1491 – 1547)

 

Fils d’Henri VII et d’Elisabeth d’York, il est connu pour avoir eu six femmes, dont deux d’entres elles, Anne Boleyn et Catherine Howard, sont exécutées sous ses ordres, . Il est également le fondateur de l’anglicanisme, une confession chrétienne établie suite à la volonté du roi Henri VIII de rompre les liens avec le Pape dans le but principal de pouvoir divorcer de sa première femme, Catherine d’Aragon

Edouard VI

(1537 – 1553)

 

Fils d’Henri VIII et de sa troisième femme Jeanne Seymour, il est couronnée à l’âge de 9 ans. Cependant, le pouvoir est exercé par un conseil de régence tout au long de son règne qui se terminera avant sa majorité. Contre le retour du catholicisme, il écrit avec l’aide de son conseil une lettre dans laquelle il nomme Jeanne Grey comme son successeur, écartant ainsi ses demi-sœurs du trône. 

monarchie britannique
monarchie britannique

Jacques Ier

(1566 – 1625)

 

Fils de Marie Stuart, reine d’Ecosse, et du Lord Darnley, il est roi d’Ecosse avant d’accéder au trône d’Angleterre et d’Irlande après le décès de sa cousine Elizabeth Ire. Sous son règne, les couronnes d’Ecosse et d’Angleterre sont réunies, créant ainsi l’Union des Couronnes. Il a sept enfants avec son épouse Anne de Danemark.

Charles Ier 

(1600 – 1649)

 

Fils de Jacques Ier et de Anne de Danemark, il devient l’héritier de son père après la mort de son frère ainé en 1612. Le règne de Charles Ier se termine lorsque qu’il est décapité en 1649, après avoir été déclaré coupable de haute trahison contre l’Angleterre pour avoir utilisé ses pouvoirs pour lui-même et non pour le bien de la nation. La monarchie est abolie et une république est instaurée jusqu’en 1660.

 

monarchie britannique
monarchie britannique

Charles II

(1630 – 1685)

 

Suite à la mort de Oliver Cromwell, Charles II, fils de Charles Ier et de Henriette-Marie de France, revient en Angleterre après avoir passé 10 ans en France. Il dissout plusieurs fois le Parlement et gouverne seul à partir de 1681. N’ayant pas d’héritier legitime, son frère Jacques hérite du trône. 

Jacques II

(1633 – 1701)

 

Second fils de Charles Ier et de Henriette-Marie de France, il hérite du trône au décès de son frère Charles II. Il se réfugie en France lorsque Guillaume III et Mary II, fille de Jacques II, débarquent avec une armée en Grande-Bretagne. Sa fuite est considérée comme une abdication par le Parlement. 

monarchie britannique
monarchie britannique

Guillaume III

(1650 – 1702)

 

Fils de Guillaume II d’Orange-Nassau et de Marie-Henriette Stuart, il est le petit fils de Charles Ier. Il se marie en 1677 avec la princesse Mary d’Angleterre, fille ainée de Jacques II, qui deviendra par la suite Mary II. Ils gouvernent ensemble jusqu’au décès de Mary. N’ayant pas pu avoir d’enfant, la sœur de Mary II, Anne, accède au trône après le décès de Guillaume III.

George Ier

(1660 – 1727)

 

Fils de Ernest-Auguste de Hanovre et de Sophie de Bohême et cousin de la reine Anne, il lui succède, étant son parent protestant le plus proche. Au cours de son règne, les pouvoirs de la monarchie ont diminué et le premier Premier Ministre, Robert Walpole, a été nommé, détenant ainsi le pouvoir effectif.

monarchie britannique
monarchie britannique

George II

(1683 – 1760)

 

Fils de George Ier et de Sophie-Dorothée de Brunswick-Lunebourg, il est le dernier monarque britannique a être né hors de la Grande-Bretagne. En participant à la bataille de Dettingen en 1743 lors de la guerre de Succession d’Autriche, il devient également le dernier monarque britannique à mener une armée au combat. 

George III

(1732 – 1820)

 

Fils de Frédéric de Galles et de Augusta de Saxe-Gotha-Altenbourg, il est le petit fils de George II. Il devient héritier au trône après le décès de son père. Son règne est marqué par les conflits, dont des guerres successives contre la France qui cessent en 1815 lorsque Napoléon Bonaparte, premier empereur des Français, est vaincu. 

monarchie britannique
monarchie britannique

George IV

(1762 – 1830)

 

Fils de George III et de Charlotte de Mecklembourg-Strelitz, il est nommé prince-régent en 1811 du fait de la maladie mentale de son père. Il est à l’origine de la construction et de la rénovation de plusieurs résidences royales et joue un rôle majeur dans la fondation du King’s College de Londres et de la National Gallery

Guillaume IV

(1765 – 1837)

 

Fils de George III et de Charlotte de Mecklembourg-Strelitz, il accède au trône au décès de son frère George IV, sans héritier. Devenu roi à 64 ans, il est le plus vieux monarque à accéder au trône. Lui-même sans héritier à son décès, sa nièce Victoria lui succède. 

monarchie britannique
monarchie britannique

Edouard VII (Pacificateur)

(1841 – 1910)

Fils de Victoria et du prince consort Albert de Saxe-Cobourg-Gotha, il participe fortement à la modernisation de la flotte de la Royal Navy. Il est surnommé “pacificateur(“peacemaker”) en raison des bonnes relations qu’il développe avec les pays européens, en particulier avec la France. 

George V

(1865 – 1936)

 

Fils de Edouard VIII et d’Alexandra de Danemark, il rebaptise la maison de Saxe-Cobourg et Gotha en maison Windsor en raison du sentiment antigermanique qui parcourt le Royaume-Uni après la Première Guerre Mondiale. En 1932, il prononce le premier message de noël à la radio (The King’s Christmas Message ou The Queen’s Christmas Message), ce qui deviendra par la suite une tradition. 

monarchie britannique
monarchie britannique

Edouard VIII

(1894 – 1972)

 

Fils de George V et de Mary de Teck, il accède au trône au décès de son père mais son règne ne dure que 10 mois car il abdique avant son couronnement, en décembre 1936. Son frère Albert, qui devient alors George VI, accède au trône.

George VI

(1895 – 1952)

 

Deuxième fils de George V et de Mary de Teck, il devient roi après l’abdication de son frère ainé. Souffrant de bégaiement, parler en public est un supplice pour lui. C’est pourquoi il voit régulièrement un ortophoniste. Il épouse Elizabeth Bowes-Lyon en 1923 et le couple donne naissance à deux filles : Elizabeth et Margareth.

monarchie britannique

Les différentes reines

Mathilde l’Emperesse

(1102 – 1167)

 

Fille d’Henri Ier et de Mathilde d’Ecosse, elle revendique le trône à la mort de son père le roi et s’engage dans une longue lutte nommée “l’Anarchie” contre son cousin Etienne de Blois qui revendique également le trône d’Angleterre.

Mathilde - monarchie britannique
Jane Grey - monarchie britannique

Lady Jane Grey

(1537 – 1554)

 

La reine de neuf jours (Nine Days Queen) accède au trône à la mort de son cousin Edouard VI qui fait d’elle son successeur pour empêcher ses demi-soeurs Mary Ire et Elisabeth Ire d’accéder au trône. Lady Jane est cependant rapidement évincée par sa cousine Mary Ire et est executée pour trahison. 

Mary Ire (Mary Tudor)

(1516 – 1558)

 

Fille du roi Henri VIII et de Catherine d’Aragon, elle est la première reine régnante d’Angleterre et d’Irlande. Elle devint également reine consort d’Espagne après avoir épousé le roi Philippe II d’Espagne. Surnommée “Mary la Sanglante” (Bloody Mary), plus de 280 réformateurs et dissidents furent brulés vifs, le souhait de Mary étant de rebâtir le Catholicisme. 

Elizabeth Ire (Elizabeth Tudor)

(1533 – 1603)

 

Fille du roi Henri VIII et de Anne Boleyn, elle perdit son titre de princesse après l’exécution de sa mère. Elle succéda à sa sœur Marie Ire. Surnommée “la reine vierge” (the Virgin Queen), elle ne se maria pas eu n’eut, par conséquent, pas d’héritiers. 

Anne

(1665 – 1714)

 

Fille du roi Jacques II et de Anne Hyde, elle est la première reine de Grande-Bretagne, car l’Angleterre et l’Ecosse forment désormais un royaume unique. Elle est couronnée après la mort de Guillaume III et de sa femme, sa sœur Marie II, qui ont régné conjointement mais n’ont pas laissé d’héritier.

Victoria - monarchie britannique

Victoria

(1819 – 1901)

 

Fille du prince Edouard-Auguste et de la princesse Victoire de Saxe-Cobourg-Saalfeld, elle accède au trône à 18 ans, après que les trois frères ainés de son père (fils du roi George III) soient morts sans laisser d’héritiers légitimes. Son règne est le deuxième plus long de l’Histoire du Royaume-Uni (62 ans) après celui de la reine Elizabeth II (70 ans).

Elizabeth II

(1926 – 2022)

 

Fille du roi George VI et d’Elizabeth Bowes-Lyon. Couronnée à la mort de son père, son règne est aujourd’hui le deuxième plus long de l’Histoire, après celui du roi de France Louis XIV (72 ans de règne). Elle est la seule à avoir célébré au cours de son règne au Royaume-Uni son jubilée de platine. Mariée avec Philip Mountbatten, duc d’Edimbourg, ils ont 4 enfants : Charles, actuel roi, Anne, Andrew et Edward.

Que s'est-il passé entre 1649 et 1660?

Après avoir fait décapiter le roi Charles Ier, une république éphémère est instaurée en Angleterre menée par Oliver Cromwell. Ainsi, l’Angleterre va connaître pendant 11 ans une guerre civile appelée “Grande Rébellion“.

Qui est Oliver Cromwell ?

Oliver Cromwell était un militaire et un politique anglais persuadé, du fait de ses nombreuses victoires sur les champs de batailles, qu’il avait été missionné par Dieu dans le but de débarrasser l’Angleterre d’un roi cruel.

 

Bien que les avis sur lui soient tous différents, allant du visionnaire politique au fanatique religieux, le paysage politique, religieux et militaire de l’Angleterre avait considérablement changé à sa mort en 1658.

monarchie britannique
Oliver Cromwell - Royal Academy of Arts

La monarchie britannique de nos jours

Le Roi

Premier enfant de la Reine Elizabeth II, le Roi Charles III est resté héritier apparent au trône plus longtemps que n’importe quel autre monarque britannique au cours de l’Histoire. 

 

Il est investit Prince du Pays de Galles l’année de ses 21 ans en 1969 et se marie en 1981 avec Lady Diana Spencer, Lady Di avec qui il aura deux garçons : le prince William Arthur Philip Louis et le prince Henry Charles Albert David (aka prince Harry). 

 

En 1996, le couple divorce et Diana décède dans un accident de voiture l’année suivante. Charles se remarie en 2005 avec Camilla Parker Bowles, qui devint de ce fait le duchesse de Cornwall.

 

Son couronnement a lieu le 6 mai 2023.

monarchie britannique
Le Roi Charles III et le Reine consort Camilla - Good Morning America

La ligne de succession

monarchie britannique
Ligne de succession au trône - CNN

Les pouvoirs du Roi

Les rois et reines britanniques sont limités par un mandat constitutionnel. Celui-ci les autorise principalement à nommer des premiers ministres, à approuver des nouvelles lois, à recevoir des dignitaires étranger et à présider l’ouverture et la dissolution du parlement.

 

Le monarque est donc considéré comme une figure apolitique qui de dévoue au service de son royaume. Ainsi, d’un point de vue constitutionnel, « le monarque, dans presque tout ce qu’il fait, n’a pas le choix », a expliqué Robert Hazell, professeur du programme d’études gouvernementales et constitutionnelles à l’University College de Londres.

Le rôle du Premier Ministre

Le Premier Ministre est donc considéré comme la figure politique phare du pays, ses rôles sont les suivants :

  • Il nomme les ministres qui composent son gouvernement.
  • Il définit l’orientation politique du pays et peut être amené à prendre de grandes décisions pour la vie du pays, comme l’a par exemple fait David Cameron lorsqu’il a appelé à un referendum sur l’Union Européenne en 2016.
  • Il est chef de son parti politique.
  • Il est chef des armées, c’est donc lui qui décide de l’implication du pays dans les conflits.
  • Il représente le Royaume-Uni à l’international en assistant par exemple aux grands sommets mondiaux.
  • Il a également le devoir d’honorer son emploi du temps. Ainsi, il se doit de se présenter à un rendez-vous hebdomadaire au palais de Buckingham pour un entretien avec le monarque et au palais de Westminster où il répond aux questions des parlementaires.

🤞 Ne manque pas ta chance de booster ton niveau d'anglais, pour enfin te débarrasser du French syndrome et donner un énorme coup de pouce à ta vie pro et perso !

Je ne spam pas ! Consulte mes politiques de confidentialité pour plus d’informations.